6 juin 2007

[Ape Escape 3] I has a monkey. Lots of monkey.

Des singes comme s'il en pleuvait. Partout, en toutes circonstances, ces odieux primates grimaçants réunis sous les ordres du maléfique Specter ont décidé de s'attaquer à ce que l'humanité a de plus sacré, au fondement même de nos existences, à l'essence de nos vies éphémères, celle que je décrirais en un mot comme en cent : la télévision.


- Ga !

Devant ce lavage de cerveau simiesque, trois personnes opposeront une résistance farouche : des héros de la vieille école, comme on n'en fait plus depuis 1873 et l'extinction des fixe-chaussette, des baroudeurs à la peau tannée tel le cuir de leur indéfectible blouson, le feutre de leur chapeu brun...


Ou pas.


- Behold my Hula-Hoop M4D SKILLZ !

Concrêtement donc, Specter et son armée de singes ont décidé d'émettre des shows TV dont le quotient de nullité est capable de faire fondre la matière grise de votre cerveau comme neige au soleil, mais Satoru et Sayaka, frère et soeur, sont chargés de ramener les ouistitis à l'ordre à grand renfort de gourdin et de filet à singe.

- NAON !! Pas dans mon...

Techniquement, le jeu s'avère assez correct. Les graphismes sont choupis à souhait, l'animation est assez fluide et la maniabilité reste dans l'ensemble assez bonne. Le tout se retrouve malencontreusement plombé par une caméra relativement hasardeuse, et des sauts un poil rigides, ce qui dans un jeu de plate-forme peut vite devenir frustrant.
Pour ce qui est de l'ambiance, chaque stage amènera sa propre atmosphère (Western, Studio TV, Film de Samourai, Est-ce que j'ai une gueule d'...), le tout relevé à la sauce simiesque avec un bon saupoudrage d'humour nippon, du bonheur en barre.


- I'm sittin' on the dock of the bay, hey hey hey...

Histoire de varier un peu les plaisirs, votre personnage sera equipé de plusieurs "Gotcha Gadgets" facilitant la traque de ces primates arrogants. Du radar à 360° à l'hélicoptère portatif, en passant par la voiture télécommandée customisable, l'arsenal est assez complet et plaisant. Chaque objet est assignable à l'un des quatre boutons de la manette, et s'utilise avec le stick analogique droit. C'est simple, précis et efficace.
A cet arsenal déjà bien complet s'ajoutent des transformations qui amènent leur lot de pouvoirs spéciauxet rendent l'expérience encore plus fun.


- C'est pas beautiful, ça ?

Histoire de rendre le tout encore un peu plus fou, les développeurs ont rajouté une palanquée de bonus à débloquer tout au long du jeu via les boutiques du marche.
Ainsi l'on pourra acheter de nouvelles coques pour la voiture téléguidée, des chansons de la tracklist, quelques vidéos, des tonnes de photos cachées, des astuces et une poignée de mini-jeux parmi lesquels on retrouevera Mesal Gear Solid, contrepartie du Bonus Snake Vs Monkeys présent sur MGS 3 : Snake Eater.


- meh.

En définitive, Ape Escape 3 est un bon jeu rempli de fun à ras bord, un gros bonbon à la crème qui se déguste avec le plus grand des plaisirs, même s'il n'est pas exempt de certains défauts.
C'est frais, ça fait rire les oiseaux, ça fait... Bref, c'est agréable à jouer, et ça met clairement... la banane !

3 commentaires:

WFH a dit…

*bruit de couverts tapant rythmiquement sur la table*

Des updates ! Des updates ! Des updates !

*bruit de couverts tapant rythmiquement sur la table*

Lyn' a dit…

Y en a

colin hanks a dit…

L'histoire de l'évolution humaine a commencé en Afrique environ six millions d'années et il décrit le processus très long que nos ancêtres ont traversé pour finalement devenir l'homme moderne. Ce processus a été mis au jour par l'étude des fossiles et de la compréhension de la théorie sous-jacente de l'évolution, et tandis que de nouveaux fossiles sont découverts chaque décennie révélant de nouveaux chapitres, les scientifiques s'accordent sur ​​l'histoire de base.

Nitrotek